micro-entreprise

Vous souhaitez lancer votre activitĂ© de Dropshipping, mais vous ne voulez pas prendre trop de risques ? La micro-entreprise est votre alliĂ©e ! Nous vous expliquons tout dans cet article. À l’heure des Ă©changes internationaux presque instantanĂ©s et oĂč les opportunitĂ©s business fleurissent rapidement, on peut ĂȘtre tentĂ© de lancer son activitĂ© de Dropshipping.

Avant d’engager des moyens plus importants, il peut ĂȘtre judicieux de « tester » le marchĂ© afin de voir s’il est possible d’exercer cette activitĂ© Ă  plein temps. La micro-entreprise rĂ©pondra alors Ă  vos attentes : gratuitĂ©, simplicitĂ© et efficacitĂ© pour un modĂšle Ă©conomique Ă  petite Ă©chelle.

Dropshipping et micro-entreprise : Qu’est-ce qu’une micro-entreprise ?

Tout d’abord, la micro-entreprise (anciennement auto-entreprise) est un rĂ©gime trĂšs avantageux cumulĂ© gĂ©nĂ©ralement avec l’entreprise individuelle (EI). Ainsi, la micro-entreprise est un rĂ©gime et non une sociĂ©tĂ© dotĂ©e de personnalitĂ© morale.

De plus, dans le cadre de l’entreprise individuelle, il n’y a pas de diffĂ©rence entre la sociĂ©tĂ© et l’entrepreneur, on dit que l’entreprise individuelle et l’entrepreneur sont la mĂȘme entitĂ© juridique. Enfin, le rĂ©gime de la micro-entreprise permet Ă  une personne d’exercer Ă  titre principal ou complĂ©mentaire une activitĂ© commerciale, artisanale ou libĂ©rale, tout en bĂ©nĂ©ficiant d’avantages administratifs, fiscaux et sociaux.

  • Il est Ă  noter que le bĂ©nĂ©fice de ce rĂ©gime est limitĂ©. En effet, le chiffre d’affaires annuel de l’activitĂ© ne doit pas dĂ©passer :
  • 70 000 € en prestations de services
  • 170 000 € en ventes de biens

 

micro-entreprise

 

Pourquoi choisir la micro-entreprise lorsque l’on veut se lancer dans le Dropshipping ?

En premier lieu, le but de la micro-entreprise est de permettre Ă  un auto entrepreneur de se lancer sans coĂ»t et avec trĂšs peu d’obligations fiscales et sociales pour tester son idĂ©e et son marchĂ©. Pour de plus amples informations sur la micro-entreprise vous pouvez consulter l’article dĂ©diĂ© sur le site Formalizi.

En second lieu, il est possible de crĂ©er une micro entreprise pour l’ensemble des activitĂ©s et pour l’ensemble des rĂ©sidents de l’Union europĂ©enne (+ l’AlgĂ©rie) rĂ©sidant ou non en France. S’agissant des Ă©trangers, ils doivent rĂ©sider en France et dĂ©tenir une carte de sĂ©jour autorisant de devenir entrepreneur.

Quels sont les avantages de la micro-entreprise dans le cadre du Dropshipping ?

La micro-entreprise prĂ©sente plusieurs avantageux non nĂ©gligeables dans le cadre du lancement d’une activitĂ© de Dropshipping.

  • Mise en place facilitĂ©e : trĂšs peu de formalitĂ©s sont Ă  rĂ©aliser et tout peut se faire en ligne.
  • Gestion facilitĂ©e au quotidien : la comptabilitĂ© Ă  tenir est largement simplifiĂ©e et non-obligatoire, les formalitĂ©s relatives aux impĂŽts ainsi qu’aux organismes sociaux Ă©galement simplifiĂ©es.

ConcrĂštement, vous devrez vous crĂ©er un espace sur le site de l’URSSAF auto entrepreneur, cet espace sera (quasiment) l’unique « interlocuteur » de votre activitĂ© devant ĂȘtre tenu Ă  jour. Ainsi, sur cet espace, vous dĂ©clarerez le chiffre d’affaires que vous aurez rĂ©alisĂ©. Il s’agit de la seule donnĂ©e relative Ă  votre comptabilitĂ© qui vous sera demandĂ©e, c’est donc trĂšs simple Ă  calculer.

 

micro-entreprise

 

Cette dĂ©claration s’effectue une fois par trimestre (donc 4 fois par an, les 31 janvier, le 30 avril, le 31 juillet et le 30 octobre), ou bien mensuellement. Si vous souscrivez Ă  l’option du versement libĂ©ratoire, ce que nous vous conseillons, vous paierez votre impĂŽt sur le revenu associĂ© directement sur le mĂȘme site, et vous n’aurez pas Ă  le dĂ©clarer dans votre dĂ©claration sur vos revenus.

  • PossibilitĂ© de prĂ©tendre Ă  l’ACRE : elle permet d’obtenir des exonĂ©rations de cotisations sociales. Cette aide a Ă©tĂ© rĂ©formĂ©e au 1er janvier 2020. Elle ne dure dĂ©sormais plus qu’un an (au lieu de 3 ans) et il faut en faire la demande (elle n’est plus automatique). Si vous ĂȘtes Ă©ligible, vous bĂ©nĂ©ficierez sur cette annĂ©e d’une exonĂ©ration Ă  50 % de vos cotisations.
  • Pas de problĂ©matique de TVA : la micro-entreprise fait Ă©galement partie d’un rĂ©gime d’exception permettant de ne pas facturer de TVA. Suivant l’activitĂ©, cela peut ĂȘtre un avantage, car cela permet d’ĂȘtre plus compĂ©titif mais Ă©galement un inconvĂ©nient dans le cas oĂč vous rĂ©alisez beaucoup de dĂ©penses. Toutefois, dans tous les cas, l’absence de TVA permet de ne pas avoir Ă  gĂ©rer cette problĂ©matique et de se concentrer sur l’essentiel, c’est Ă  dire, le dĂ©veloppement de l’activitĂ©.

Remarque : Les seuils de non-assujettissement Ă  la TVA sont diffĂ©rents, 85 800 € pour une activitĂ© commerciale ou une activitĂ© d’hĂ©bergement et 34 400 € pour une activitĂ© de prestations de services ou une activitĂ© libĂ©rale. De plus, pour gagner de l’argent facilement dans ce secteur d’activitĂ©, il est toujours possible de renoncer Ă  la franchise de TVA sur option.

À quoi faut-il faire attention lorsque l’on utilise la micro-entreprise ?

Certains points doivent attirer votre attention. D’une part, toutes les activitĂ©s ne sont pas immatriculĂ©es au mĂȘme endroit : CMA, RCS, URSSAF. Il faut alors bien faire attention au risque d’ĂȘtre refusĂ© par les administrations compĂ©tentes. En tant que dropshipper, l’erreur la plus frĂ©quente est de ne pas s’immatriculer au RCS.

D’autre part, dans le cadre d’une micro-entreprise couplĂ©e Ă  une entreprise individuelle (ce qui est le cas la plupart du temps), l’entrepreneur et l’activitĂ© sont la mĂȘme personne. Par consĂ©quent, il n’y a pas de protection du patrimoine personnel de l’entrepreneur.

C’est pour cela qu’il est conseillĂ© de rĂ©aliser ce modĂšle uniquement si les enjeux ne sont pas trop importants et pour une activitĂ© Ă  petite Ă©chelle. Si vous voyez que votre idĂ©e marche ou que des engagements financiers importants doivent ĂȘtre rĂ©alisĂ©s, il sera alors judicieux de crĂ©er une sociĂ©tĂ© avec une responsabilitĂ© limitĂ©e.

Enfin, si vous dĂ©sirez crĂ©er votre micro-entreprise, le plus simple sera de passer par un organisme spĂ©cialisĂ© comme Formalizi, qui vous permettra de crĂ©er votre statut en moins de 48 h, et cela pour 50 €.

Dropshipping et micro-entreprise : Conclusion

La micro-entreprise est l’outil idĂ©al permettant de se lancer en tant que dropshipper et rĂ©pond idĂ©alement aux attentes d’une activitĂ© qui dĂ©bute. En effet, elle est facile Ă  mettre en place, peu coĂ»teuse, et sa gestion est simplifiĂ©e. Si vous souhaitez crĂ©er votre micro-entreprise dĂšs maintenant, n’hĂ©sitez plus et faites confiance Ă  Formalizi pour effectuer toutes les dĂ©marches administratives Ă  votre place !

Sources : ecommercemag, formalizi

 

 

 

0 réponses

RĂ©pondre

Se joindre Ă  la discussion ?
Vous ĂȘtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *