action ou obligation

action ou obligation

Peu de gens distinguent les différents produits financiers

Il est important de bien se renseigner sur les différents produits financiers avant d’investir. La plupart des gens les connaissent mal et ne savent pas trop comment trouver les informations, et au final, abandonnent rapidement et n’investissent jamais, ou pire, investissent très mal et perdent de l’argent.

Lorsque l’on parle d’investissement, beaucoup de personnes pensent à la bourse et plus particulièrement aux actions. C’est en effet les produits financiers les plus mis en valeur et qui peuvent rapporter le plus d’argent, cependant, qui dit plus de rentabilité, dit plus de risques. Il faut donc choisir un produit financier qui correspond aux attentes que vous avez par rapport à votre investissement.

Les obligations, sont, en revanche, des produits financiers moins connus du grand public car souvent, les gains réalisés sont moins élevés qu’avec les actions, mais ce sont, en général, des investissements moins risqués.

Pourtant, elles peuvent s’avérer être un excellent investissement lorsque le marché des actions est à la baisse. En effet, contrairement aux actions, elles apportent plus de sécurité.

Ce qu’il faut distinguer entre actions et obligations :

  • À quoi sert ce produit
  • Le risque
  • La stabilité
  • Le rendement

L’obligation

L’obligation est un titre dit de créance émit par les états et les entreprises afin d’emprunter de l’argent.

La durée de l’obligation peut s’étendre de quelques mois à perpétuité. Le taux d’intérêt peut-être fixe ou variable selon les cas.

L’obligation est moins risquée que l’action mais par conséquent moins rentable (le risque est toujours lié à la rentabilité).

On distingue, par définition, différents types d’obligation :

  • L’obligation d’entreprise dite « corporate » : une entreprise qui émet des obligations fait un emprunt obligataire.
  • L’obligation d’état dite « bon du trésor ».

Au lieu d’emprunter à la banque, l’entreprise ou la banque emprunte directement auprès d’investisseurs (vous, par exemple). L’entreprise (ou l’état) verse en contrepartie, chaque année, des intérêts à ces investisseurs (appelés « coupons »). Le taux d’intérêt et la date de validité sont déterminées à l’avance, comme pour un emprunt classique. Au moment de l’achat, vous savez donc ce que cela va vous rapporter (sauf si c’est un taux variable et non fixe, ce qui peut arriver pour certaines obligations)

 

Même si ils sont minimes, il existe quand même des risques : si l’état ou l’entreprise font faillite. Ces risques sont très faibles mais sont à signaler. On peut tout de même avancer que l’obligation est un investissement très peu risqué. C’est un investissement très apprécié par les investisseurs lorsque le marché des actions est en baisse.

En revanche, il est à noter que plus le rendement de l’obligation est grand, plus le risque est « élevé ». Une entreprise ou un état qui a besoin de financement va donc proposer des obligations à taux plus élevés afin d’attirer les investisseurs puisque le risque est plus grand.

L’action

Une action est une « partie » d’une entreprise. En effet, une entreprise émet des actions (que vous pouvez acheter) afin de se financer. Si vous décidez d’investir dans cette entreprise, vous en deviendrez un actionnaire.

La première différence avec l’obligation, c’est que l’action a 2 possibilités de gain d’argent :

  • Le dividende : vous obtenez une partie du résultat (bénéfice) de l’entreprise
  • La plus value lors de la revente

La deuxième différence : avec l’obligation, vous connaissez votre rendement à l’avance, ce que vous ne connaissez pas avec l’action. Si l’entreprise ne fait pas de bénéfices, vous n’aurez pas de dividendes, et vous n’êtes pas non plus sur de revendre l’action plus chère que vous ne l’avez achetée.

Il est également à noter qu’en cas de faillite de l’entreprise, vous aurez très peu de chances de récupérer votre argent (l’entreprise rembourse d’abord l’état et les fournisseurs)

Au final : que choisir entre action et obligation ?

Il n’y a pas un des produits financiers, qui est « mieux » que l’autre. Tout dépend de votre situation et de ce que vous souhaitez faire de votre argent. Certains produits financiers seront en effet, mieux, dans certains cas.

À vous de voir quel degré de risque et quel rendement vous souhaiteriez avoir, et ensuite de choisir la ou les bonnes actions, ou encore la ou les bonnes obligations qui vous permettront d’être en accord avec la stratégie que vous vous êtes fixés.

Généralement, les investisseurs mixent les actions et les obligations afin d’avoir un portefeuille équilibré et avec moins de risques, car en effet, le marché des obligations tend à augmenter lorsque celui des actions baisse et vice-versa.

Quand investir ?

Pour répondre à cette question, je vous invite à visiter notre article sur le sujet : Quand investir ?