revente en ligne

Beaucoup de gens ont pris l’habitude d’acheter un tas d’objets qu’ils ne vont pas forcĂ©ment utiliser. La revente en ligne permet de se dĂ©barrasser de tous ces objets inutiles tout en gagnant de l’argent. Certaines plateformes d’achat sur internet se sont d’ailleurs imposĂ©es comme de vĂ©ritables rĂ©fĂ©rences dans cette filiĂšre.

Real Real : L’expert de la revente en articles de luxe

RealReal est toujours la rĂ©fĂ©rence des sites de revente en ligne pour ce qui est des articles de luxe. Le processus de consignation pour gagner de l’argent sur le site est simple. Chaque vendeur doit avoir 10 objets ou plus Ă  vendre et Ă  habiter dans une ville reconnue par le site.

Le cas Ă©chĂ©ant, ils enverront quelqu’un pour rĂ©cupĂ©rer les articles Ă  mettre en vente. Ceux qui ne remplissent pas ces critĂšres recevront une Ă©tiquette d’expĂ©dition et un envoi prĂ©payĂ© pour emballer les articles.

revente en ligne

La plateforme de revente en ligne RealReal accepte seulement des vĂȘtements de crĂ©ateurs, des accessoires de luxe et des objets de beaux-arts. Il importe peu que les articles en question soient destinĂ©s aux hommes, aux femmes ou aux enfants. Il faut environ 10 Ă  15 jours pour rĂ©pertorier les articles une fois qu’ils ont Ă©tĂ© reçus.

Les articles jugés inauthentiques ou non inclus dans la liste des concepteurs approuvés par le site seront retournés aux frais du propriétaire. Les vendeurs empochent 55 % du prix de vente des articles de moins de 1 500 USD. La commission monte à 60 % pour les articles de 1 500 à 10 000 USD.

Vestiaire Collective : Un processus complet de revente en ligne

Vestiaire Collective a Ă©tĂ© crĂ©Ă© Ă  Paris il y a plus de cinq ans. Il possĂšde aujourd’hui des bureaux en Europe et aux États-Unis. Ce site est une vĂ©ritable plateforme de revente en ligne, il y a mĂȘme des gens qui ont pu crĂ©er un business en ligne automatisĂ©. Ses statistiques Ă©tablissent un afflux de 20000 nouveaux articles par semaine, le tout sous l’ombrelle des envois de luxe.

Les objets Ă  vendre sur Vestiaire Collective doivent ĂȘtre approuvĂ©s et rĂ©pertoriĂ©s avant d’ĂȘtre vendus. L’équipe du site se chargera ensuite de leur expĂ©dition et des Ă©ventuels retours. Les taux de commission varient en fonction du prix de vente.

revente en ligne

Vestiaire Collective utilisera toutefois un montant forfaitaire de 25 USD sur tout ce qui est vendu pour moins de 70 USD. Elle touche 33 % sur tout ce qui se vend entre 70 et 140 USD et 31 % pour les articles de 140 et 345 USD.

Vestiaire Collective propose aux acheteurs un systĂšme de paiement plus flexible que sur d’autres sites de revente en ligne. Ces derniers ne sont pas concrĂštement obligĂ©s de payer immĂ©diatement le prix total. Ils peuvent payer des acomptes provisionnels Ă©chelonnĂ©s sur trois, six ou 12 mois pour toutes commandes allant jusqu’Ă  17 500 USD. Cela vient toutefois avec un taux d’intĂ©rĂȘt consĂ©quent.

Materiel Wrld : Prise en charge intégrale des opérations de revente

Material Wrld effectue l’ensemble des opĂ©rations d’achat en ligne et de revente en ligne. Le site envoie un kit de reprise gratuit avec un sac d’expĂ©dition en plastique et une Ă©tiquette prĂ©payĂ©e. À partir de lĂ , il suffit de charger le kit avec des articles de marques approuvĂ©es seulement et de le renvoyer.

Si la marchandise est approuvĂ©e, le site de revente en ligne Material Wrld proposera trois options de paiement. La premiĂšre est de mettre ce que vous gagnez sur Material Wrld. La deuxiĂšme est de recevoir une carte de dĂ©bit prĂ©payĂ©e Ă  utiliser chez d’autres dĂ©taillants. La troisiĂšme consiste Ă  recevoir de l’argent Ă  travers un compte PayPal avec une dĂ©duction de 15 %.

Material Wrld prend en charge des frais de renvoi des produits qu’il qualifie comme inexploitable. Elle peut aussi en faire donc Ă  Housing Works, laquelle est une organisation Ă  but non lucratif basĂ©e Ă  New York.

Vous ne serez jamais astreint Ă  payer les frais d’expĂ©dition, peu importe que la sociĂ©tĂ© veuille ou non acheter les vĂȘtements. Le vrai souci avec la revente en ligne sur Material Wrld est qu’il est trĂšs strict sur le type d’article Ă  revendre. Aucune marque pour homme, pour enfant ou pour un centre commercial n’est acceptĂ©e.

ThredUp : Plateforme de revente en ligne plus flexible sur les articles à revendre

À l’instar de Material Wrld, ThredUp n’est pas configurĂ© pour permettre aux utilisateurs de vendre eux-mĂȘmes leurs articles. Le site va plutĂŽt leur envoyer un sac en plastique et une Ă©tiquette d’expĂ©dition prĂ©payĂ©e. Les utilisateurs vont remplir ces sacs avec les articles de leur choix, les renvoyer et espĂ©rer qu’ils soient admis Ă  la revente pour y gagner de l’argent sur internet facilement.

revente en ligne

ThredUp est toutefois plus clĂ©ment que Material Wrld sur les marques qu’elle approuve sur la revente en ligne. Il reçoit les vĂȘtements et accessoires pour enfants au mĂȘme titre que ceux qui sont destinĂ©s aux femmes. Le site a aussi rĂ©cemment lancĂ© une catĂ©gorie Luxe pour la revente d’articles plus hauts de gamme.

Poshmark : Pour obtenir rapidement des annonces de revente

L’application Poshmark est idĂ©ale pour obtenir des annonces de revente en ligne en moins d’une minute. Il suffit de tĂ©lĂ©charger quelques photos des articles Ă  vendre, choisir les Ă©tiquettes de catĂ©gorie et dĂ©finir le prix.

C’est le processus de vente Ă  proprement parler qui peut prendre un peu plus longtemps. Vous pouvez toutefois toujours optimiser vos chances de revente en ligne en Ă©tant trĂšs actif sur Instagram ou Facebook. Le site indique d’ailleurs que l’engagement social gĂ©nĂšre jusqu’à 90 % de ses ventes.

revente en ligne

Poshmark garde une commission de 20 % pour les articles vendus Ă  plus de 15 USD. Elle touche une commission forfaitaire de 2.95 USD pour les ventes infĂ©rieures Ă  15 USD. Le site vend Ă  peu prĂšs de tout. Cela inclut des vĂȘtements et accessoires de marques variĂ©es pour hommes, femmes et enfants.

Ce programme de formation gratuite pourra aussi vous intéresser si vous voulez commencer dans la revente en ligne

 

 

0 réponses

RĂ©pondre

Se joindre Ă  la discussion ?
Vous ĂȘtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *