interdiction bancaire

Saviez-vous que l’évolution de la technologie avec les banques rend notre vie plus facile ? Avec les banques en ligne, nous pouvons gagner de l’argent facilement, que notre argent est plus étroitement contrôlé. Mais dans cet article, nous allons parler de quelque chose de complètement différent : L’interdiction bancaire !

L’interdiction bancaire est très fréquente chaque année et pourtant ils ne sont pas sans conséquence. Ils résultent souvent d’une erreur de paiement par chèque sans provision.

Une fois que vous êtes déclaré interdit bancaire, vous ne pouvez plus accéder à votre compte. Il est possible d’éviter cette situation ou du moins en réchapper. Voici en quelques lignes ce qu’il faut savoir lorsque vous subissez une interdiction bancaire.

Qu’est-ce qu’une interdiction bancaire ?

Une interdiction bancaire est une sanction imposée par un juge ou une banque. Une personne est susceptible de subir cette sanction lorsqu’elle émet un chèque en bois. Un chèque en bois ou sans provision est un chèque délivré par une personne, qui n’a pas les fonds nécessaires dans son compte.

Lorsque la décision vient de la banque, vous recevez un courrier pour vous informer. Par la suite, les numéros de vos comptes sont inscrits dans la centrale des chèques à la Banque de France.

Si votre compte est un compte joint, la personne qui est copropriétaire du compte subit également le même sort. L’interdiction bancaire résulte d’une décision judiciaire lorsqu’il s’agit d’un délit.

Par exemple, une falsification de chèque, de cartes bancaires. Il peut entraîner des frais bancaires avec des pénalités dues aux trésors publics.

Une fois victime de cette condamnation, vous n’aurez plus droit de toucher à votre compte. Vous bénéficierez du service minimum que votre banque peut offrir.

Vous devez également rendre votre carnet de chèques pour éviter d’avoir une amende en plus. L’interdiction bancaire peut durer 5 ans au maximum.

 

interdiction bancaire

 

Que faire en cas d’interdiction judiciaire ?

Si vous avez émis un chèque sans provision, parlez-en à votre conseiller bancaire le plus rapidement possible. Réagir avant les retombées peut alléger votre peine.

Si votre conseiller adhère à votre justification, vous ne serez pas forcé de supporter les 5 ans d’interdiction. La Banque vous donnera un délai pour régler l’argent du chèque.

Une fois le montant demandé rempli, votre banque avertira la Banque centrale et ils vous rendront votre compte.

Si remplir l’argent dans votre compte vous est impossible, il faudra récupérer le chèque chez la personne et convenir un autre mode de paiement. Sinon, vous pouvez essayer d’avoir des prêts grâce aux services des allocations familiales. Ils offrent notamment des prêts d’urgence pour les situations importantes.

Ouvrir un compte ou souscrire à un service à la Banque : est-ce possible une fois dans l’interdit bancaire ?

Être interdit bancaire ne veut pas dire que vous ne pouvez pas bénéficier des autres services des banques. Vous êtes libre de créer un nouveau compte ou un compte joint.

Seulement pour cela, il faudra choisir une « néobanque » ou alors une banque qui offre des services spécifiques pour les interdits bancaires pour votre inscription.

La Banque vous interdit de toucher à votre compte et de toucher à des chèques. Par conséquent, vous pouvez très bien souscrire à un prêt ou bénéficier d’un découvert.

Il faudra tout de même vous attendre à un traitement plus strict de la part de la banque, il arrive que votre prêt soit retardé à cause de votre interdiction bancaire. Il y a également une possibilité que votre découvert soit supprimé et que votre compte soit clôturé.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *