Google Shopping

Google Shopping combine l’hébergement du flux de produits avec la gestion concrète des campagnes publicitaires. Les commerçants peuvent ainsi payer pour que leurs produits apparaissent en tête des résultats Shopping pour des recherches pertinentes. Obtenir une impression décente et un bon classement sur cette plateforme appelle toutefois également à l’adoption d’une stratégie marketing à faible coût adéquate.

Savoir quand personnaliser les enchères pour gagner de l’argent facilement

Les groupes de produits sont une des meilleures fonctionnalités des campagnes Google Shopping, surtout pour les enchères. Vous pouvez définir des enchères standard pour chaque produit d’un groupe. C’est particulièrement utile pour les entreprises disposant d’importants stocks de produits.

La mise en place d’enchères manuelles ne sera pas en effet très réaliste dans un tel cas de figure. Il est parfois plus avantageux de définir des offres de produits individuelles au lieu de les réunir dans un groupe de produits. C’est le cas lorsque les produits d’un groupe n’ont pas tous le même prix.

Supposons que le groupe de produits contient des spatules qui coûtent entre 20 et 40 euros chacun. Ces différents produits peuvent être regroupés en une seule campagne Google Shopping basée sur un groupe de produits. Imaginons maintenant que vous vendez deux marmites de 30 € et 200 € chacune sur un même compte.

Google Shopping

Ces produits peuvent appartenir à un même groupe. Ils exigeront toutefois des offres très différentes. Vous pouvez enchérir sur la bouilloire de 200 € et être encore rentable après l’augmentation des coûts publicitaires. La démarche adoptée ne produira pas toutefois les mêmes effets pour la bouilloire de 30 €, et ce, dans presque toutes les circonstances.

Prenez soin d’examiner chaque groupe de produits dans vos campagnes Google Shopping. Vous pouvez définir une enchère standard pour chaque groupe de produits si les marges sont similaires. L’enchère personnalisée sera toutefois un meilleur choix si la structuration des campagnes n’est pas rentable.

Campagne Google Shopping : Expérimenter le mobile à moindre mesure

Une grande partie du trafic en ligne actuel provient davantage des appareils mobiles que des ordinateurs de bureau. Une grande partie des ventes provient toutefois encore des ordinateurs de bureau. Le mobile ne représente que 32 % des revenus apportés par le commerce en ligne.

Il n’y a rien de bien étonnant dans ces statistiques. Les gens aiment naviguer sur mobile pour trouver rapidement quelque chose. Ils sont toutefois plus enclins à faire des comparaisons de produits et des achats sur ordinateur. Il est en effet plus facile de consulter des produits sur un ordinateur portable que sur un téléphone.

Vous pouvez ouvrir plusieurs onglets dans un navigateur pour faire les comparaisons nécessaires avant la conclusion d’un achat. Il est également beaucoup plus facile pour beaucoup des gens de commander sur internet via un ordinateur que sur un mobile. Cela est toujours peu, peu importe les options de paiement instantané proposées par les sites de vente en ligne.

Google Shopping

Fournir diverses informations sur plusieurs petits écrans distincts n’est tout simplement pas un processus agréable pour beaucoup de gens. Google Shopping constitue un bon compromis en matière d’achat en ligne sur mobile. Les utilisateurs doivent avoir envie de consulter votre annonce lorsqu’ils parcourent et évaluent des produits.

Vous ne devriez pas investir dans des clics qui sont peu susceptibles d’être convertis en vente. Testez les emplacements pour mobile de vos campagnes Google Shopping pour de meilleurs résultats et surveillez-les avec attention. Pensez à les supprimer si vous obtenez beaucoup de clics pour un faible gain.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *